Fiche coopération culturelle

L’adhésion à l’Union européenne a constitué la priorité de notre coopération. Celle-ci s’est articulée autour de la formation des cadres lettons et la modernisation des administrations par le biais des jumelages institutionnels. La coopération technique a ainsi porté essentiellement sur l’aide à la reprise de l’acquis communautaire dans les domaines de l’administration publique (renforcement des structures administratives et judiciaires), de l’agriculture (Politique Agricole Commune), de l’environnement, de la justice et des affaires intérieures. Dans le domaine social, une contribution française a été apportée via le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au programme d’intégration de la société mis en œuvre depuis février 2002 par les autorités lettones en vue d’aider à l’intégration de l’importante minorité russophone. En 2004, une visibilité exceptionnelle à l’action culturelle, linguistique et de coopération a été assurée par l’installation du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade et du Centre Culturel dans un nouveau site au cœur de Riga (actuellement Institut français de Lettonie). Le français perçu comme un outil d’intégration à l’Europe accompagne de façon presque systématique la coopération technique et universitaire. En matière culturelle, nos relations ont été marquées, en novembre 2005, par la tenue en France d’un festival "Etonnante Lettonie". Un "Printemps français" a eu lieu en Lettonie en 2007.

Au 59 rue Elizabetes sont regroupées deux institutions, étroitement liées l’une à l’autre, qui couvrent un large éventail d’activités : le Service de coopération et d’action culturelle d’une part et l’Institut français de Lettonie d’autre part. Tous deux font partie du vaste réseau d’établissements culturels français présents dans 130 pays relevant du Ministère français des affaires étrangères et européennes.

Ces deux entités ont pour but de participer au rayonnement culturel de la France, de contribuer au renforcement de son attractivité et de féconder le dialogue et l’échange avec les partenaires lettons.

Dirigé par le Conseiller de coopération et d’action culturelle, sous l’autorité de l’Ambassadeur, le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) est composé d’un attaché de coopération pour le français, de trois assistants de coopération pour le français, d’une assistante de coopération culturelle et d’un Volontaire internationale pour la Science et l’enseignement supérieur.

Relais local des acteurs français de la coopération, le SCAC, a pour mission :

- de développer les relations franco-lettones dans les secteurs de la culture, de l’enseignement, de la recherche et de la science ;

- de contribuer à la connaissance de la culture et de la société françaises ;

- de promouvoir toutes les formes d’activités et de recherche favorables au rapprochement culturel et économique des deux pays ;

- de soutenir et de promouvoir l’apprentissage et la pratique du français ;

- de diffuser dans la société lettonne une information sur les évolutions de la France contemporaine par tous les moyens appropriés (presse, media, sites Internet, échanges, mobilité des personnes et des programmes) ;

- d’entretenir le débat d’idées à tous les niveaux de la vie politique et sociale par des actions, des manifestations et des témoignages susceptibles d’y apporter une contribution positive.

La réalisation de ces objectifs est répartie entre les programmes de coopération d’une part et l’action culturelle d’autre part.

Lien utile : site internet de l’Institut Français en Lettonie

Dernière modification : 25/11/2016

Haut de page