Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

Modalités et démarches à effectuer par les jeunes français pour le recensement et la Journée Défense et Citoyenneté

Entre 16 et 18 ans : le recensement

Tout Français résidant à l’étranger atteignant l’âge de 16 ans doit spontanément se faire recenser auprès de l’ambassade territorialement compétent afin d’être en règle au regard du service national. Tous les jeunes français, garçons et filles, sont concernés.

Les jeunes inscrits au Registre des Français établis hors de France sont automatiquement recensés. Aucune démarche supplémentaire n’est à effectuer.

Pour les Français non-inscrits au Registre des Français établis hors de France, ceux-ci doivent ses signaler spontanément, par mél ou en personne, à l’ambassade dès qu’ils atteignent l’âge de 16 ans, selon les modalités suivantes :

À la suite du recensement, l’ambassade délivre une attestation de recensement.

La présentation de cette attestation est obligatoire jusqu’à 18 ans pour pouvoir :

  • s’inscrire aux concours et examen d’État (baccalauréat ou permis de conduire par exemple),
  • participer à la "Journée défense et citoyenneté" organisée en France.

Attention : L’ambassade n’est pas en mesure de délivrer de duplicata de l’attestation de recensement. En cas de perte ou de vol, une attestation de situation administrative pourra vous être adressée par le centre du service national dont vous dépendez.

Pour en savoir plus consulter : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F870

Participation à la Journée Défense et Citoyenneté (JDC)

Pour les jeunes de nationalité française uniquement :

La journée défense et citoyenneté doit être réalisée entre la date du recensement des Français et leur dix-huitième anniversaire.

Vous serez convoqué par l’Ambassade, votre convocation interviendra environ 3 mois avant la date de la JDC.

Si vous ne pouvez pas participer à la JDC à la date fixée, vous devez en avertir l’ambassade dans les 45 jours suivant l’envoi de la convocation.

Une fois la JDC accomplie, vous recevez un certificat de participation à la JDC.

Celui-ci vous permet de prouver que vous avez effectué la JDC et devra notamment être présenté en cas d’inscription en France à un examen (baccalauréat, permis de conduire, ...) ou un concours administratif, avant l’âge de 25 ans.

En cas de perte ou de vol de votre certificat, vous pouvez demander une attestation de situation administrative au centre du service national de Perpignan.

A savoir : en cas de carrière militaire, le certificat de participation à la JDC est demandé pour la constitution des dossiers de candidature.

Cas des jeunes titulaires d’une ou plusieurs autres nationalités

Lors de l’inscription au Registre des Français établis hors de France, il est important de mentionner la possession d’une ou plusieurs autres nationalités.

Les Français titulaires de plusieurs nationalités peuvent être soumis aux obligations militaires prévues par les États dont ils sont ressortissants.

Toutefois, une possibilité d’option peut être prévue par une convention bilatérale ou multilatérale conformément à des critères de lieu de naissance, de résidence ou d’option, propres à chaque convention.

Attention : si vous êtes de nationalité algérienne, israélienne, suisse ou tunisienne, vous devez prendre contact avec le bureau des affaires militaires de l’ambassade de France à Vilnius, dont vous relevez, afin d’étudier les conditions propres à votre autre nationalité.

Pour les jeunes titulaires d’une nationalité autre que celles citées ci-dessus, il vous appartient également de vous renseigner auprès des autorités compétentes sur les obligations militaires requises par vos autres nationalités.

A partir de 25 ans révolus

La réglementation en vigueur (art L 114-6 du code du service national) précise que : « seuls les Français âgés de moins de 25 ans doivent justifier de leur situation vis-à-vis des obligations du service national pour être autorisés à s’inscrire aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique. ».

Passé 25 ans, les jeunes Français sont alors dégagés de toutes obligations militaires vis-à-vis de la France et l’administration française n’a donc pas à demander à une personne de 25 ans et plus de justifier de sa situation vis-à-vis du service national.

Pour aller plus loin : Service Public.fr, France Diplomatie, Ministère des Armées.

Dernière modification : 03/11/2020

Haut de page